Comment faire face à l’agressivité ?

L’agressivité vient du refus d’accepter que les choses ne se passent pas comme elles devraient se passer.

La persistance peut être conçue comme une agressivité positive en ce sens qu’elle favorise la mobilisation d’un effort soutenu en vue de la réalisation d’un objectif à long terme difficile à atteindre.

L’agressivité positive devient colère lorsque la personne exige la satisfaction immédiate de son désir conçu comme un droit absolu.

De son point de vue, les autres seraient obligés de se plier à ses exigences. S’ils ne satisfont pas à cette obligation, c’est qu’ils sont mal intentionnés et injustes à son égard.

De plus, il n’existe pas pour le sujet de compromis ou de second choix. L’intransigeance exclut toute compréhension mutuelle.

Pour faire face à la colère, six moyens sont suggérés: trois pour faire face à votre propre colère et trois pour affronter la colère de l’autre :

A. Trois moyens de faire face à votre propre colère :

1- Si vous êtes en colère, la première chose à faire, c’est préciser ce que vous voulez vraiment et évaluer l’importance de ce désir.

2- Si votre désir entre en conflit avec celui de l’autre personne, est-il possible de négocier un compromis et de trouver une solution qui ferait deux gagnants? (demande conflictuelle)

3- Si aucune solution n’est possible et que l’autre refuse toute collaboration, vous est-il possible de satisfaire votre propre besoin sans réclamer l’aide de l’autre?

B. Trois façons d’affronter la colère de l’autre :

1- Si l’autre est en colère, demandez-lui ce qu’il veut que vous fassiez pour lui dans cette situation.

2- Si vous refusez d’accéder à sa demande, indiquez-lui que vous avez bien saisi le sens de sa demande et proposez, si possible, un compromis ou une alternative.

3- Si aucun compromis n’est possible, mettez fin à la conversation avant qu’il y ait escalade. Demandez un moment de réflexion et retirez-vous.

C. Face à une personne dangereuse :

– Évitez de vous retrouver en sa présence dans un endroit isolé où vous seriez en danger;

– Évitez d’argumenter si vous sentez que l’autre commence à s’énerver;

– Évitez de provoquer ou de défier la personne en colère;

– Prévoyez un plan de fuite pour assurer en priorité votre sécurité personnelle;

– Ne tolérez aucune violence;

– Prenez les menaces au sérieux;

– Faites appel à l’aide pour votre protection.. Dénoncez si nécessaire;

– Évitez tout contact avec ces individus.
Aviez vous collaborer une fois dans votre vie à une personne pénible ou agressive, Quel a été votre réaction ?

Source: COMMENT FAIRE FACE AUX PERSONNES PÉNIBLES ?

Auteur: Richard Hould, Ph.D.
(Département de Psychologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières)

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s